0 3 minutes 2 ans

Abidjan – La Côte d’Ivoire est « en situation de catastrophe » après les fortes pluies qui se sont abattu sur le pays ces dernières semaines, et qui ont causé d’importants dégâts à Abidjan et dans certaines villes, annonce le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana.

’ Avec ce que nous avons vécu comme intensité de pluies, nous sommes en situation de catastrophe’’, a notamment déclaré M. Fofana, lors d’une émission spéciale sur le thème ‘’Quelles actions à mener pour libérer les zones à risques ? ‘’ sur les antennes de la RTI1.

Dans des communes du district d’Abidjan comme Bingerville ou Koumassi, les précipitations en seulement deux jours avaient passé le cap de 200 mm de pluie, alors que le seuil d’alerte, selon la Sodexam, est de 50 mm. Ces pluies ont fait 30 morts dont 25 à Abidjan.

Le ministre en charge de l’Assainissement, qui partageait ce plateau avec sa collègue de la Solidarité, Myss Belmonde Dogo, le mardi 5 juillet 2022, a réitéré l’appel du gouvernement à la libération des zones à risques, qui concerne 4000 ménages, soit 25 000 personnes.

Une trentaine de sites sur 54 initialement identifiés ont déjà été détruits cette année, a-t-il fait savoir, annonçant la poursuite de l’opération jusqu’à la démolition totale de toutes les zones à risque avant l’année prochaine.

‘’ Je puis vous donner l’assurance que les sites déguerpis ne seront pas recolonisés, je peux vous le garantir’’, a-t-il insisté, cité par une note d’information parvenue à l’AIP le dimanche 10 juillet 2022.

Face à ces intempéries, des travaux d’assainissement et de drainage ont été réalisés ou en cours de réalisation dans le district d’Abidjan ou à l’intérieur du pays, notamment le barrage de Bonoumin, le barrage de l’Indénié et des canaux sous le boulevard Mitterrand à Cocody, mais aussi dans les communes de Yopougon ou Koumassi.

Des travaux qui, selon Bouaké Fofana ont eu un impact positif sur le vécu des riverains, constamment inondés auparavant durant les périodes pluvieuses.

Un code de l’hygiène et de la salubrité en projet

Le ministre Fofana a également annoncé la soumission prochaine par le gouvernement d’un projet de loi portant code de l’hygiène et de la salubrité. Une disposition destinée à constituer une « thérapie face aux incivilités, notamment dans l’adoption des bonnes pratiques ».

« Le souhait du gouvernement est de faire zéro mort en saison des pluies. Mais on ne pourra pas le réussir sans l’implication des citoyens eux-mêmes. La discipline et le changement de comportement c’est quelque chose d’important. …On fera le bonheur des gens malgré eux’’, a-t-il conclu.

(AIP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *