0 3 minutes 2 ans

Les 25 pays-membres de l’Organisation Interafricaine de Café (OIAC) se réunissent en mode virtuel le Jeudi 27 Juillet 2022, en vue de prendre part à la première édition virtuelle du Forum des Femmes Africaines dans le Café.

En effet, l’OIAC qui existe depuis 1960, est un organisme intergouvernemental dont l’objectif est de montrer le rôle prépondérant du Café dans le développement socio-économique de l’Afrique. Il s’agit par conséquent d’un instrument d’éradication de la pauvreté auquel la Côte d’Ivoire a adhéré depuis 1960.

La Cote d’Ivoire, troisième producteur africain de Café, et par ailleurs membre fondateur de l’OIAC, est représentée par S.E.M. Aly TOURE, Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire auprès des Organisations Internationales de Produits de Base et par ailleurs Président du Comité des Finance de l’Organisation.

L’objectif du Forum des femmes africaines dans le secteur du Café (AWCF) est de créer une plate-forme d’information, de mise en réseau et d’échanges de vues entre les femmes africaines de la chaine de valeur du café et les parties prenantes des Etats membres de l’OIAC. Cette interface devrait permettre aux décideurs et aux autres parties prenantes à tous les niveaux de mieux comprendre l’industrie en formulant une politique environnementale propice aux affaires des femmes opérant le long de la chaine de valeur du Café sur le continent Africain.

Après la campagne internationale menée par la Cote d’Ivoire pour les jeunes dans le cadre des activités de l’Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM), l’Ambassadeur Aly TOURE monte au créneau cette fois ci en vue de permettre aux femmes africaines d’améliorer leur revenu  

La Cote d’Ivoire (l’Ambassadeur Aly TOURE) qui assure le porte parolat des pays africains producteurs de Café au sein de l’Organisation Internationale du Café (OIC) entend porter cette problématique au sein de ladite institution à la session de septembre 2022.

Londres, le 27 Juillet 2022.

Service de Communication de la Représentation Permanente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *